Le règne de la vulnérabilité de l’Amour

Jésus inaugure le Royaume de l’Amour en ayant soif de notre amour.
De Thérèse de Lisieux : « [Jésus] n’a pas craint de mendier un peu d’eau à la Samaritaine. Il avait soif… Mais en disant : « Donne-moi à boire », c’était l’amour de sa pauvre créature que le Créateur de l’univers réclamait. Il avait soif d’amour…"
"J’ai reçu la grâce de comprendre plus que jamais combien Jésus désire être aimé (…) Jésus n’a pas besoin de nos œuvres, mais seulement de notre amour. "
"Il se fait pauvre afin que nous puissions lui faire la (...)

+ Lire la suite

"Il répondit : "Oui, Seigneur !" et il n’y alla pas"

Travailler à la vigne, c’est être greffé sur le cep de l’Amour, vivre de la Vie de Dieu. Le deuxième fils n’a pas cette intimité avec son père. Quand ce dernier lui dit : "mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne", il répond : "Oui, Seigneur".
Un oui prononcé du bout des lèvres n’est pas suffisant. Le coeur tout entier doit être engagé : « Ce peuple m’honore des lèvres mais son cœur est loin de moi » Mt 14,8
Suivre Jésus avec le coeur, c’est briser notre cœur dans une attitude de confiance : (...)

+ Lire la suite

"Vous êtes la lumière du monde" (Transfiguration)

Etre lumière... ou plutôt laisser passer la lumière du Christ : "Il était la lumière véritable qui éclaire tout homme" Jn 1,9.
Comme la fleur s’épanouit sous le soleil, ouvrons nos coeurs au Soleil de l’Amour du Père. Présentons-lui nos fragilités. Dans la prière et l’eucharistie, laissons nos coeurs se réchauffer au contact de Sa Flamme. Elle nous travaillera comme le bois, en produisant sécheresse et obscurité.
"Comme une bougie ne peut donner de la lumière que si elle se laisse consumer par la (...)

+ Lire la suite

Avec le jeune homme riche, accueillir le Royaume comme un enfant

« Que dois-je faire... ? » Le jeune homme qui interpelle Jésus veut être saint. Au service de cette ambition il mobilise sa piété, sa vertu, son agir.
Jésus bouscule ses plans. La vie éternelle n’est pas à conquérir mais à accueillir.
La vie éternelle commence aujourd’hui lorsque je me laisse aimer.
Jésus pose son regard sur lui, un regard qui signifie : Tu n’as pas besoin d’être parfait pour que je t’aime. Laisse-toi aimer par moi à cet instant.
Le jugement de la 2è lecture (He 4,12-13) n’est autre que (...)

+ Lire la suite

Que ton règne vienne (Montfort + Van)

Grignion de Montfort annonce ce temps qu’il appelle siècle de Marie : « Dans ce temps heureux, plusieurs âmes choisies et obtenues du Très-Haut par Marie deviendront des copies vivantes de Marie, pour aimer et glorifier Jésus-Christ. »
Que sait-on des signes qui précèderont la venue de ce temps ? Ils nous surprendront, dit l’évangile, comme le Déluge surprit les contemporains de Noé dans leur quotidien tranquille. Le second avènement du Saint-Esprit interviendra donc pour une humanité majoritairement (...)

+ Lire la suite

Multiplication des pains : le semeur sème l’amour

Trois jours durant, le semeur a semé la Parole, répandu l’Amour dans le cœur des foules sans berger, des cœurs affamés.
Jésus comble de biens les affamés Lc 1,53, ceux qui ont faim d’amour.
La femme qui parfume les pieds de Jésus a beaucoup aimé, au sens d’eros ; elle a cherché l’amour, comme la samaritaine. Inversement, ceux qui croient posséder la vérité de l’amour, qui sont comblés par leur style de vie, leur suffisance, n’ont pas le cœur pauvre. Jésus ne peut vivre en eux.
N’ayons pas peur de lui (...)

+ Lire la suite

Vierges sages : Quand il viendra trouvera-t-il l’Amour dans les coeurs ?

Le passeport pour le Royaume des cieux, c’est l’Amour. Non un amour humain, mais un amour divin. Les 10 vierges sont nées d’eau et d’esprit ; la Flamme d’amour qui est la vie même de Dieu vit dans leurs profondeurs. Pour st Augustin : « La virginité de la chair appartient à un petit nombre, la virginité du cœur doit être le fait de tous. »
Comment devenir une âme embrasée d’amour ? Pour les hommes, c’est impossible... L’essentiel est d’accueillir avec confiance le talent de l’Amour, de le laisser vivre dans (...)

+ Lire la suite

Dieu est dans la vie de chacun = le Royaume est tout proche

+ Lire la suite

Avec le bon samaritain, laisser l’Amour agir en nous

"Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ?" demande le docteur de la Loi en ouverture de la parabole. Plus qu’une question de faire, Jésus lui répond que c’est l’être, la dynamique intérieure qui compte pour être le prochain d’un autre. Le samaritain ne prodigue pas de soin à l’homme blessé, il le confie à l’aubergiste. Mais il est « ému aux entrailles » devant son sort, bouleversé au plus intime de lui-même. Pour st Isaac le Syrien (VIIè s.), "la miséricorde est une flamme qui embrase le (...)

+ Lire la suite

Le baptême sur la croix : fils, frère et mère

"Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien il me tarde qu’il soit accompli !" Jn 12,50
"La coupe que je vais boire, vous y boirez ; et le baptême dans lequel je vais être plongé, vous le recevrez" Mc 10,39
Le baptême de Jésus s’accomplit lors de sa Passion. Sur la croix, Jésus est pleinement fils.
"Père, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux"
"Père, entre tes mains, je remets mon esprit"
Puisque la souffrance est une expérience universelle, nous pouvons penser qu’elle est un (...)

+ Lire la suite